• batiment
  • hall_musiciens
  • doc
  • hall_etudiants_2
  • hall
  • cours
  • hall_etudiants_1
  • cours_dessin

Assistant de Service Social (DEASS)


Un métiericon de retour

L’Assistant de Service Social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d’un mandat et de missions spécifiques à chaque emploi, une profession d’aide définie et réglementée, dans une diversité d’institutions, de lieux et de champs d’intervention.
Dans une démarche éthique et déontologique, il contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes avec lesquels il travaille aient les moyens d’être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie.
Dans ce cadre, l’assistant de service social agit avec les personnes, les familles, les groupes
par une approche globale pour :

  • améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel,
  • développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la société,
  • mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés.

Il est force de propositions pour la conception des politiques sociales, les orientations générales et les missions développées par l’organisme qui l’emploie.

L’Assistant de Service Social, à partir d’une analyse globale et multi référentielle de la situation des personnes, familles ou groupes, procède à l’élaboration d’un diagnostic social et d’un plan d’intervention conclu avec la participation des intéressés. Il contribue aux actions de prévention, d’expertise ainsi qu’à la lutte contre les exclusions et au développement social en complémentarité avec d’autres intervenants. Il initie, promeut, participe, pilote des actions collectives et de groupes dans une dynamique partenariale et d’animation de réseau en favorisant l’implication des usagers.

Des aptitudes

Ce métier nécessite une bonne culture générale, un intérêt pour les problèmes humains et sociaux, une aptitude aux relations et à la communication, un bon équilibre personnel permettant d’affronter des situations difficiles ou complexes.


Conditions d’accèsicon de retour

Peuvent se présenter aux épreuves d’admission, les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • Être titulaire du baccalauréat, justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ou avoir passé avec succès les épreuves de l’examen de niveau défini par l’arrêté du 11 septembre 1995
  • Être titulaire de l’un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités
  • Être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires
  • Être titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’État, homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins égal au niveau IV de la convention interministérielle des niveaux de formation
  • Être titulaire d’un diplôme au moins de niveau IV, délivré par l’État et visé à l’article L.451-1 du Code de l’action sociale et des familles.

Les épreuves d’admission

Les épreuves d’admission comprennent :

  • une épreuve écrite d’admissibilité permettant de vérifier les capacités d’analyse, de synthèse et les aptitudes à l’expression écrite du candidat,
  • une épreuve orale d’admission destinée à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la profession, compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention ainsi que son adhésion au projet pédagogique de l’établissement.

Les titulaires d’un diplôme de travail social de niveau III sont dispensés des épreuves écrites d’admissibilité.
Le règlement d’admission de l’établissement de formation précise les modalités des épreuves ainsi que la durée de validité de la sélection.

Pour plus d'informations sur les épreuves d'admission, consultez la rubrique Admission.


La formationicon de retour

La formation se déroule sur 3 ans, en alternance. Celle-ci comprend désormais 1 740 heures de formation en centre et 12 mois de stages, soit une formation de 3 420 heures.

La formation en centre

Celle-ci est structurée à partir de 8 unités de formation :

  • Une unité de formation principale : “ théorie et pratique de l’intervention sociale ”
  • 7 unités de formation contributives :
  1. Philosophie de l’action, éthique.
  2. Droit.
  3. Législation et politiques sociales.
  4. Sociologie, anthropologie, ethnologie.
  5. Psychologie, science de l’éducation, science de l’information, communication.
  6. Économie, démographie.
  7. Santé.

Les stages professionnels

Ces stages ont pour objectifs :

  • La connaissance des publics et l’élaboration du rapport professionnel de l’étudiant au public
  • La connaissance des politiques publiques et des positionnements institutionnels
  • L’acquisition des connaissances pratiques nécessaire à l’exercice professionnel
  • La question du sens et de l’éthique des pratiques sociales
  • La culture professionnelle
  • Le travail dans la transversalité et la coopération partenariale.

Ils se déroulent sur 2 ou 3 sites qualifiants.
La moitié de la durée des stages, soit 6 mois, doit être effectuée sous la conduite d’un référent assistant de service social.

La formation au Havre

Une formation en collaboration avec l’IUT Carrières sociales au Havre a été mise en place, financée actuellement par la Région Haute-Normandie.

Allégement de formation

Des allégements de formation sont possibles pour certains candidats, en fonction de leur cursus universitaire ou expérience professionnelle.

Les personnes déjà titulaires d’un diplôme de travail social de niveau III (Éducateur Spécialisé, Conseiller en Économie Sociale et Familiale, Éducateur de Jeunes Enfants, Éducateur Technique Spécialisé, Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Éducateur Technique Spécialisé, Diplôme d’État relatif aux Fonctions d’Animation) bénéficient de la validation automatique de deux épreuves d’examen (dossier de communication et connaissance des politiques sociales) et sont allégés de la formation en correspondance.

Financement de la formation

Chaque année, la Région Haute-Normandie finance de façon principale le coût de formation d’un nombre limité d’élèves.
La formation des candidats admis dans le financement régional est gratuite, à l’exclusion des droits d’inscription et des frais de scolarité.
Le coût pédagogique est assuré par la Région Haute-Normandie. Les candidats admis dans le financement régional figurent sur la liste principale.
La formation des candidats admis à l’examen hors financement régional est payante. Le coût pédagogique doit être pris en charge par le prescripteur de la formation. Les droits d’inscription et frais de scolarité peuvent être indifféremment pris en charge par le prescripteur de formation ou par le stagiaire.

Les employeurs

Les secteurs d’intervention des Assistants de Service Social sont diversifiés :

  • Fonction publique de l’État (ministères chargés des Affaires Sociales, de l’Éducation Nationale, de la Justice, de la Défense…)
  • Fonction publique territoriale (Conseils Généraux, Mairies, Centres Communaux d’Action Sociale)
  • Fonction publique hospitalière
  • Organismes de protection sociale (Caisses Primaires d’Assurance Maladie, Caisses d’Allocations Familiales, Mutualité Sociale Agricole)
  • Union nationale des associations familiales
  • Établissements de santé publics et privés
  • Établissements et services médico-sociaux et sociaux
  • Entreprises publiques et privées
  • Associations
  • Secteur libéral
  • Politique de la ville.

La carrière

Les salaires et les carrières sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.

La VAE

Elle est rendue possible depuis septembre 2005.
Pour avoir accès à la validation des acquis de l'expérience, il faut avoir (pour un équivalent de 3 ans à temps plein) :

  • Soit au moins 2 activités de la fonction « accompagnement social »
  • Soit au moins 2 activités de la fonction « conduite de projets et travail avec les groupes ».

Un diplôme

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’État d’Assistant de Service Social (DEASS) délivré par le Ministère chargé des Affaires Sociales.
Pour obtenir le diplôme, le candidat doit réussir 4 épreuves de certification qui valident les 4 domaines de compétences identifiés par le législateur :

  • Une épreuve de dossier de communication réalisée en contrôle continu au centre de formation
  • 3 épreuves réalisées en centres d’examens inter-régionaux :
    - une épreuve de connaissances des politiques sociales,
    - la présentation et la soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles,
    - la présentation et la soutenance d’un mémoire.

Chacune de ces 4 épreuves doit être validée séparément, sans compensation de notes.

Agenda

<<  Septembre 2014  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
  6  7
121314
1516172021
2425262728
29     

Réunions d'information

Lieu et horaire des réunions :
Pôle VAE-IDS, 2 rue Saint Gorgon, 76380 Canteleu,
de 9H30 à 11H00

  • Vendredi 12 septembre 2014
  • Vendredi 24 octobre 2014
  • Vendredi 14 novembre 2014
  • Vendredi 12 decembre 2014

Vos contacts

Pôle VAE

Rue Saint Gorgon
76380 CANTELEU

Tél : 02 32 83 25 88
Fax : 02 32 83 40 68
Formulaire de contact

L'accueil est ouvert de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30.

Europa, le portail de l'Union européenne DRJSCS Haute-Normandie Région Haute-Normandie Unaforis CEMEA Haute-Normandie CRES-IREPS Haute-Normandie La MAIF, partenaire de l'IDS

L'IDS est membre de la Conférence de l'Enseignement Supérieur de l'Agglomération de Rouen

logo projet-voltaire